Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Eau

Eau

Les flux rss du siteImprimer la page

Situé au pied du massif pyrénéen, le département des Hautes-Pyrénées est traversé par 27 cours d’eau principaux et repose en partie sur un seul aquifère, la nappe alluviale de l’Adour, qui s’étend sur 550 km². Elle est l’une des plus grandes de Midi-Pyrénées.
Cette ressource permet d’assurer une alimentation en eau potable de bonne qualité, et elle assure également à la filière agricole la possibilité  de valoriser des cultures irriguées telles que le maïs ou le soja.

Si l’eau des Hautes-Pyrénées est de bonne qualité, elle reste une ressource fragile du fait de sa vulnérabilité : peu profonde et surmontée par des sols filtrants, elle peut-être sujette au lessivage des nitrates et des produits phytosanitaires issus des différents usages (agriculteurs, collectivités et particuliers). C’est pourquoi la Chambre d’Agriculture travaille pour préserver cette ressource.

En effet, environ 27000 hectares sont irrigués dans le département (essentiellement en Vallée de l’Adour et sur les Coteaux). Les prélèvements d’eau se font à la fois directement en cours d’eau ou dans des canaux mais aussi en nappe (essentiellement dans la plaine de l’Adour). Le besoin en eau a façonné ces territoires, à la fois avec des canaux dans la plaine (irrigation ancestrale par submersion) ou avec des rivières réalimentées sur les Coteaux.

La culture prépondérante est le maïs mais d’autres cultures se développent telles que le soja, la luzerne, le maïs semence… En majorité les parcelles irriguées sont plutôt petites et équipées d’enrouleurs. Là aussi, des équipements modernes se développent pour préserver au mieux la ressource en eau.

Le suivie de la qualité de l'eau

L’eau  potable

Il est réalisé par l’ARS sur l’eau potable.
Les résultats sont consultables sur le lien du ministère de la santé.

La nappe

L’Agence de l’Eau Adour Garonne a également son réseau de suivi de la qualité de l’eau consultable sur son portail.

De nombreuses informations sont également disponibles sur le site   www.eaufrance.fr

Les eaux superficielles

Formations en lien