Grandes cultures

Les flux rss du siteImprimer la page

Le déchaumage pour maitriser les adventices

Les objectifs du déchaumage

Les opérations réalisées durant l’interculture répondent à différents objectifs :

  • Détruire les résidus de récolte et le mélange en superficie avec la terre pour accélérer
  • leur dégradation.
  • Limiter le dessèchement du sol et permettre également une meilleure pénétration de
  • l’eau.
  • Maitriser le développement et la dissémination des mauvaises herbes.

La stratégie de déchaumage est donc a adapté en fonction de l’objectif prioritaire.

La gestion des mauvaises herbes en interculture.

Dans un premier temps, le déchaumage permet de détruire les repousses de cultures et les adventices avant qu’elles ne grainent pour éviter l’augmentation du stock semencier. Ensuite, un déchaumage superficiel et rappuyé combiné à un épisode pluvieux, stimule la levée des mauvaises herbes annuelles. L’objectif est d’épuiser le stock semencier par la technique du faux-semis.
L’efficacité de cette technique est également dépendante de la biologie des adventices présentes. Les adventices à faible dormance comme les ray-grass, brome ou gaillet ont une germination rapide et groupée dès que les conditions météo sont favorables. Le faux-semis est donc bien adapté.
La période préférentielle de levée des adventices est aussi importante. Par exemple, les chénopodes et amarantes sont des adventices estivales qui lèveront uniquement pendant cette période.
Ces opérations de déchaumage superficiel peuvent être répétées tout au long de l’interculture pour détruire le couvert et épuiser le stock semencier pour l’implantation de la culture suivante.

Dans le cas d’implantation d’une culture intermédiaire la multiplication des déchaumages est
limitée. Il faut veiller à prendre des espèces à levée rapide pour étouffer les adventices.

Quel outil pour quel résultat?

Le choix de l’outil et la profondeur de travail est a adapter en fonction de l’objectif principal de l’intervention : faire germer les adventices ou détruire et enfouir les repousses et adventices déjà levées.
Pour la réalisation d’un faux-semis, le déchaumage se fait superficiellement pour bien affiner le sol. Pour la destruction des adventices et des repousses, la profondeur de travail sera accentuée et les dents des outils seront plus larges.

Aptitude des outils de déchaumage (Arvalis- Institut du végétal – Choisir 2009- Variétés et Traitement d’Automne).

Attention cependant au problème des vivaces. Les outils à disques favorisent le fractionnement des adventices à rhizomes (chiendent, liserons, chardons, rumex). En présence de ce type d’adventices, les outils à dents sont privilégiés.
Les déchaumeurs à ailettes permettent de couper les rumex et les chardons et ainsi, favoriser leur épuisement.
Les outils a dents de type Chisel favorise la maitrise des chiendent et liserons en les extirpant.

Formations en lien